Google se lance dans la censure

Standard

Google

Google, qui reprochait à la Chine la censure de son moteur de recherche et qui s’était engagé à ne pas censurer l’antisémitisme, à décider de lancer sa propre campagne de censure.

Dès aujourd’hui, si vous cherchez quelque chose comme “BitTorrent”, l’auto suggestion de Google s’arrête immédiatement, et ne vous propose plus de terminer automatiquement le mot dès que vous tapez le 2ème T. Ce principe s’étend aux autres sites réputés comme “sites pirates” comme par exemple “megaupload”, “utorrent” ou “rapidshare”.

D’un autre côté, certains autres sites de torrents très connus comme le controversé Pirate Bay ou Isohunt, ou le client BitComet sont toujours présents dans l’auto suggestion.

C’est une prémice de censure que Google vient de lancer, même si elle reste peu importante. Ceci indique que Google a décidé de changer ses protcoles de recherche afin de satisfaire certaines entreprises, comme par exemple celles du divertissement. Ceci indique également la volonté de Google de se protéger d’eventuels procès. En effet, dans de nombreuses législations proposer l’accès à des sites pirates est passible de poursuites.

Mais si la censure est effective sur l’autocomplétion, vous avez toujours la possibilité de rechercher ces termes, et d’y accéder depuis les résultats de Google.

Sounds cool? You can follow me on Twitter @AntoineAugusti or learn more about me.