Rejoindre le secteur public en tant que professionnel du numérique

Standard

Récemment dans le cadre de mon travail j’ai eu la chance d’organiser un sondage à destination des professionnels du numérique qui sont intéressés pour rejoindre le service public à un moment dans le carrière. La fonction publique est souvent décriée par ces professionnels : méthodes waterfall, processus longs, métiers non compris, salaires peu attractifs, peu de télétravail. C’est le prix à payer pour un métier servant l’intérêt général et qui donne du sens à son travail. Ben Balter a écrit à ce sujet un article de blog très pertinent : 19 reasons why technologists don’t want to work at your government agency.

Des réflexions sont menées en interne dans l’administration pour attirer les talents nécessaires. Les anciens professionnels venant du privé rappellent régulièrement les points sur lesquels il faut s’attarder. Ce sondage était l’occasion de montrer que ce sujet d’actualité est traité et que l’administration est à l’écoute des premiers concernés : les professionnels qui veulent rejoindre le service public un jour ou l’autre. Vous pouvez retrouver ce sondage, les principaux résultats de celui-ci et les données brutes des soumissions reçues dans un article de blog sur Etalab.

Sounds cool? You can follow me on Twitter @AntoineAugusti or learn more about me.