Facebook et ses DNS

Standard

Voilà maintenant quelques jours fais encore couler de l’encre (ou plutôt des milliers de tweets et d’articles de blogs) avec ses récents soucis d’accessibilité à travers le monde.

Ce mercredi, c’était une bonne partie des Etats Unis qui ne pouvait plus accéder à Facebook à cause d’un soucis venant d’un hébergeur tiers s’occupant de l’immense toile de réseau qu’utilise Facebook pour colporter ses données sur Internet. Le soucis affecte le domaine entier de Facebook (Site web, API et plugins) posant de nombreux soucis aux autres sites dépendant de celui-ci.

Ainsi, quand Facebook est down, effectivement votre tante ne pourra pas mettre en ligne ses dernières photos de vacances, mais les grandes entreprises, ou plus généralement toutes celles qui ont un commerce basé sur Facebook, en ressentent les effets : plus de mises à jour des pages, ralentissement d’exécution et déformation de l’interface pour les sites utilisant l’API (tout ces petits boutons like, partager, ou Facebook Connect).

Le problème est mondial ce soir et de nombreux utilisateurs auront le droit à un message indiquant une erreur DNS lorsqu’ils essaient d’accéder au site. En gros, l’erreur DNS indique que les serveurs n’arrivent pas à associer une IP de destination au nom de domaine lors de la requête de demande de la page envoyée par l’utilisateur. Pour les plus chanceux qui parviendront à atteindre le précieux home, vous noterez que le site s’exécute avec une lenteur sans nom avant de planter.

Facebook à déjà indiqué qu’ils travaillaient sur le soucis pour résoudre ceci au plus vite ! En attendant, vous pouvez  suivre facilement l’évolution de la situation sur Twitter, sur les blogs orientés tech ou par vos amis qui s’inquiéteront surement et vous demanderont si vous aussi, vous êtes affecté par ce “terrible” fléau !

Sounds cool? You can follow me on Twitter @AntoineAugusti